Dans un monde inconnu, échappant à l'évolution naturelle, cinq grandes tribus se livrent une guerre sans merci pour conquérir de nouveaux territoires. Point d'humains ici, mais diverses créatures que tous pensent sorties de l'imagination de certains.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un kilomètre à pied, ça use les souliers. [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Natsu
Civil
Civil
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 17/05/2012
Age : 21
Localisation : Bordeaux.

MessageSujet: Un kilomètre à pied, ça use les souliers. [Libre]   Mer 30 Mai - 15:55

Un kilomètre à pied, ça use, ça use ! Oui c'est vrai, même si j'ai pas vraiment compris où j'étais, moi le grand Natsu, je me devais de marcher. Pourquoi ? Allez savoir, il paraît que les héros marchent toujours, alors moi je marche. Entre les gros arbres de la forêt qui peuvent pas brûler - enfin c'est ce qu'on m'a dit, mais c'est dur de comprendre quand on sait pas ce que veut dire brûler - et les racines sur lesquelles je tombe toujours, la vie n'est pas facile. Le grand héros que je suis est donc obligé de créer des subterfuges pour s'en sortir dans cet endroit aussi dangereux que mystérieux. Par exemple, il m'arrive de sautiller en chantonnant pour faire croire que je suis une petite fille innocente, le problème c'est que je sais pas chanter. Alors je parle, mais quand un méchant mec avec des ailes m'a traité de schi... enfin d'un truc bizarre, j'ai décidé d'arrêter.
Je sais que ça explique pas vraiment ce que je fiche ici, au milieu de cette clairière bizarre, cherchant une croix sur le sol. Il paraît que les gens d'avant enterraient des trésors dans ces terres, et j'ai une grande envie d'aller vérifier si c'est vrai. Pour ça, j'ai croisé un autre mec bizarre avec des oreilles de chat, mais celui-là m'a passé une carte de la forêt avec une croix noir qui montrait le trésor. Il avait pas l'air triste de s'en séparer puisqu'il rigolait, mais moi je m'en fiche, tant que j'ai un trésor. Alors je marche, puis un moment je décide de m'arrêter parce que j'en ai marre de marcher et tant pis pour mon image de héros.


- Ça doit être là !

En fait c'est pas vrai mais chut, parce que ma maman m'a dit de ne jamais mentir, mais en fait je sais pas du tout où est le trésor. Par contre, si je fais semblant de le trouver, alors je pourrai faire semblant d'être un héros, et je dirai que je l'ai caché pour pas qu'on le trouve. Le problème, c'est que la dernière fois que j'ai caché quelque chose, j'ai mis une semaine à me rappeler d'où je l'avais mis, mais par contre, je l'ai jamais retrouvé. Dommage, c'était un bout de bois bien droit qui me servait d'épée, je crois qu'on m'avait demandé de le cacher parce que je l'avais lancé sur la tête du vieux à histoires. Et maintenant, à force de vous parler, j'ai oublié où j'avais dit que ça devait être là - et ce qui devait être là d'ailleurs.
Vous m'énervez, alors je sors mon épée, voilà. Ma super belle épée que je sais plus comment je l'ai eue. Je donne un coup dans le vide, comme un vrai chevalier, et un autre, puis tchac. Voilà que ma magnifique superbe incroyable et parfaite épée est coincée dans un arbre. Je prends alors le manche à deux mains et je tire, je tire, je tire... Et rien. Comme ça m'énerve, je mets un coup de pied dans l'arbre et ça vibre. Voilà, sale méchant. Maintenant, je tire encore et j'arrive à sortir mon épée, sauf qu'à cause de ça, je roule en arrière et je percute un autre arbre. Je suis sonné ! Je suis sûr que c'est un ennemi qui m'a attaqué. Alors je me lève, je me frotte la tête en espérant que j'ai pas de bosse et je regarde autour de moi en me mettant en garde. Sauf que je sais pas me mettre en garde, donc c'est bizarre. Et je lui fais peur en disant :


- Montre-toi, ennemi ! Sinon on pourra pas chercher de trésor ensemble !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'elfe
Civil
Civil


Messages : 6
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: Un kilomètre à pied, ça use les souliers. [Libre]   Mer 30 Mai - 16:28

Myrdhal dormait paisiblement dans un coin tranquille de la forêt, enfin c'est ce qu'il avait prévu... Assit dans un petit tas de feuilles morte, adossé contre un arbre. Il ne savait pas ou il était et pour tout dire il s'en fichait totalement. après avoir fais plusieurs heures de marche juste pour le plaisir de la découverte il avait qu'une seule idée en tête... Celle de dormir.
Ça aurait pu être possible s'il n'avait pas était réveillé par de l'agitation et un cri.
Myr ouvre lentement un oeil et regarde un peu autour de lui en tournant la tête toujours d'un geste lent. Quand soudain il vit un elfe... non un lutin... Ah non c'était bien un elfe qui déboulé une pente à quelque mètres de lui pour atterrir contre un arbre.
Il ouvre alors ses deux yeux pour regarder la scène avec un peu plus de sérieux et le voit se mettre dans une position bizarre pour appeler.... je rêve...? des ennemis...!
Avec une personne aussi bruyante et meneuse d'ennuis, inutile de rester la pour dormir... Myrdhal se relève, se secoue un peu pour enlever les feuilles qui reste accrochées sur lui, s'étire et repart chercher un autre coin tranquille sans demander son reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snow Blake
Roi
Roi
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Un kilomètre à pied, ça use les souliers. [Libre]   Mer 30 Mai - 17:12

Snow s'était levé tôt en cette douce matinée . Une belle journée s'annonçait , une journée tranquille où il n'avait aucune tache politique à accomplir, quelle qu'elle soit. Il décida alors de passer sa journée en forêt, afin de s'adonner à sa passion : Le tir à L'arc .
Il s'aventura donc sur un sentier sombre, seulement quelques rayons de soleil perçant les feuillages denses des arbres. Le Roi des Elfes était vêtu comme à son habitude de sa longue écharpe blanche qui s’enroule autour de son cou. Il portait aussi ses deux autres hauts très légers : Une sorte de veste blanche sans manches et à capuche, par dessus un ample habit noir au col « en V », col qui était recouvert par son écharpe . Il portait également un pantalon sombre et ample et des chaussures noires simples .
Arrivant enfin dans la clairière, il grimpa rapidement à un arbre, s'aidant principalement de ses pieds : En effet, sa main gauche maintenait plaqué le carquois de flèches du jeune homme dans le dos de celui-ci, carquois qui était tout de même retenu par une chaine en fer que Snow porte en travers du torse . Quant à la main droite du jeune Roi, elle tenait son précieux Arc Blanc : Yuushi, mais il pouvait quand même se servir de cette main pour s'aider à monter.
Enfin bref, une fois arrivé en haut, il se mit debout sur la branche et commença à tirer sur des cibles peintes sur le tronc d'arbres à proximité ( il n'avait pas choisi cet endroit pour rien ), essayant toujours d'augmenter sa vitesse pour armer son arc.
Au bout de quelques heures, il se décida à rêvasser, calant son dos contre le tronc de l'arbre, sachant pertinemment qu'il ne risquait rien dans cette forêt, et quand bien même un risque existait, il serait en alerte bien assez vite tant ses sens étaient aiguisés.
Il avait bien remarqué un membre de son peuple qui dormait non loin. Il s'appelait Myrdhal. Snow n'avait encore jamais eu l'occasion de lui parler, mais il ne pensait pas avoir à se méfier de lui.

Snow Blake sortit des ses pensées plus tard, s'étant tout de même reposé sans avoir dormi, entendant quelqu'un approcher . Cette personne chantonnait, ce qui fit disparaitre une part de la méfiance du jeune Roi : Un ennemi n'aurait surement pas trahi sa position comme ça . Se penchant, il vit un elfe qui semblait avoir son âge, et il ne put s'empêcher de lâcher un gloussement en le voyant planter son épée dans le tronc de l'arbre sans faire exprès.
Il ne connaissait pas ce " sujet " qui devait quand même appartenir à son peuple, mais il lui paraissait assez .. Attachant, pour ne pas dire drôle.
Attendant un instant, Snow bondit ensuite de son arbre, atterrissement souplement près du jeune inconnu, sa main tenant toujours son arc, au cas où .

- Je ne suis pas vraiment un ennemi, mais je t'aide quand même à le trouver, ton trésor ?

Ayant remarqué la carte que l'elfe tenait dans sa main, Snow avait pensé qu'il recherchait surement un quelconque trésor , et le Roi avait dit cette phrase en lui adressant un clin d'oeil tout en esquissant un sourire amusé .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu
Civil
Civil
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 17/05/2012
Age : 21
Localisation : Bordeaux.

MessageSujet: Re: Un kilomètre à pied, ça use les souliers. [Libre]   Mer 30 Mai - 19:06

Moi, je comprenais rien. Je regardais le gros mec avec des oreilles pointues -haha, c'est moche, même si j'ai les mêmes- dormir contre un arbre, et il s'est levé. Il est parti comme si je l'avais vexé, alors j'avais voulu lui courir après mais j'étais tombé par terre comme un nul. Maintenant, j'ai envie de pleurer, mais je le fais pas parce que je suis un grand garçon. Alors je me relève et je donne un coup de pied dans un caillou. Mais le caillou est méchant avec moi parce qu'il se cogne contre l'arbre et se retape contre mon pied. Alors moi j'ai mal, très mal, mais c'est pas ma faute, c'est la faute du mec qui dormait et qui m'a embêté. Il m'a déconcentré dans mon entraînement à l'épée cet idiot, alors que moi je voulais juste trouver mon trésor. Par contre, j'ai fait tomber ma carte par terre, et quand je l'ai ramassée, elle était pleine de... je sais pas ce que c'était mais c'était moche.
Et là j'ai envie d'aller mettre un coup d'épée dans les fesses du monsieur qui dormait. Parce que c'était sa faute à lui et c'était pas ma faute à lui de la mienne. Enfin vous avez compris quoi, moi non. Et d'ailleurs, un autre mec bizarre s'est mit à m'aborder. Mais moi maintenant, comme je suis grand, j'ai appris à me méfier des mecs bizarres. Parce que oui, un jour, y'avait un mec bizarre qui dormait et... quoi, c'était tout à l'heure ? Oui, bon, tant pis. Moi, je regarde le gars en face comme si c'était un monstre et je vois qu'il est habillé bizarrement. Alors j'ai envie de le taper avec mon épée, mais il a dit un truc gentil. Alors moi je réponds...


- Si tu butes le mec qui dormait et qui m'a déconcentré, alors je t'autorise à chasser MON trésor avec moi !

Ah oui, celle-la je l'ai bien jouée, pas vrai ? Partant du fait que le mec qui dormait est un ennemi, si tu le tues t'es un ami, et si tu le tues pas, t'es un ennemi aussi et inversement proportionnel ou égal. Même si je sais pas ce que ça veut dire en fait. Alors comme je suis très intelligent et fort, je recule, je recule encore... parce que t'es pas gentil. Les mecs qui ont une tête comme toi sont pas gentils, mais ça je te le dirai pas. Alors je pointe mon épée vers toi et je fronce les sourcils en reculant lentement. Puis soudain, je me retourne et je m'apprête à m'en aller en courant mais je me prends un arbre dans la figure. Aïe ! Les arbres aussi sont des traîtres ? Alors je tombe en arrière et je commence à rouler, mais cette fois très lentement. Peut-être parce que j'ai oublié de me lever. Ou non, ça doit être parce que j'ai encore oublié comment on fait.
Par faute, mec bizarre numéro deux, je suis vexé. Voilà, t'es content ? T'as gagné. Alors je me relève et j'essuie mes vêtements et je te fixe. Et je sais même pas pourquoi je te tends ma carte au trésor recouverte de terre et pratiquement illisible. Si t'arrives à la lire, t'es trop fort et je gagne le trésor. Si t'arrives pas à la lire, t'es trop nul et tu dois chercher avec moi. C'est bête, ça ? J'ai encore gagné. Et je vais te le dire... Mais dire quoi déjà ? J'ai oublié. Par contre, les héros doivent toujours dire un truc, alors après réflexion...


- Pourquoi t'as les cheveux blancs ? Pourquoi t'es blanc ? Pourquoi t'as une veste blanche ? Pourquoi t'as un arc blanc ? Pourquoi t'as un truc dans le dos ? Pourquoi t'es petit ? Pourquoi t'es bizarre ? Pourquoi t'as l'air énervé ? ..Eh, tu m'écoutes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'elfe
Civil
Civil


Messages : 6
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: Un kilomètre à pied, ça use les souliers. [Libre]   Mer 30 Mai - 19:53

En marchant pour tenter d'échapper au bruit que faisait le petit elfe, j'en profite pour regarder le ciel. Je lève ma tête en l'air et regarde... espère peu être apercevoir un oiseaux passer pour me distraire les yeux. Regardant de temps en temps en face de moi pour ne pas être surpris par un arbre ou une branche qui me viendrait en pleine figure ou dans les pieds... Ce petit elfe avait de la chance d'être dans une foret elfique, Les autres, il risquerait de les trouver moins amicale et familière...
Et n'entendant plus l'elfe parler, seulement le petit son de me pas dans les feuilles, je ralentis pour marcher plus tranquillement et prendre mon temps pour chercher un endroit douillet ou dormir. Je devais faire en sorte de me camoufler dedans par la même occasion, pour ne pas risquer d'être dérangé dans mon sommeil, ou pire, être capturé par je ne sais qui... Enfin bref, bien choisir mon coin au calme. Je commence à devenir un peu paranoïaque et me demande s'il m'a suivi discrètement en cachette pour n'importe quel raison possible et imaginable. En laissant mes instinct et mes sens me guider, je ne détecte pas de présences dans les environs. Pas besoin de trop se concentrer est loin d'être discret de toute façon.
Je me trouve enfin mon petit coins de paradis... un arbre un peu creux et pour couronner le tout une tonne de feuilles mortes pour le confort et le camouflage en même temps. Je me retourne et me laisse tomber en arrière dans ce lit de feuilles, les bras placés sous ma tête pour un oreiller de meilleur qualité que le tronc de l'arbre... et ferme aussitôt les yeux... me laissant partir et ne pensant à rien d'autre qu'au lendemain... même s'il était à peine l'après midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snow Blake
Roi
Roi
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Un kilomètre à pied, ça use les souliers. [Libre]   Mer 30 Mai - 19:56

Snow Blake ne put s'empêcher de lacher un petit rire en voyant l'Elfe devant lui s'énerver un peu tout seul, puis il passa sa main libre dans ses cheveux blancs avant de venir focaliser ses yeux bleus saphirs sur la personne en face de lui.

- Hmm.. Non , on ne tue personne.

Le jeune homme aux cheveux blancs se rendit compte alors que l'Elfe au bonnet vert en face de lui ne devait avoir aucune idée quant à l'identité de Snow, à savoir le Roi des Elfes. Cela fit sourire le jeune homme, en réalité ça l'arrangeait : Au moins, il pourrait vraiment se comporter comme un adolescent , une petite parenthèse entre toutes ces taches administratives, politiques... Ces trucs chiants quoi. Il allait pouvoir exprimer un peu sa vrai personnalité .
Snow prit alors la parole tout en prenant dans ses mains la carte qu'on lui tendait, souriant tandis qu'il parlait d'une voix légèrement ironique.

- J'ai la peau et les cheveux blancs parce qu'ils ne sont pas noirs. Entre nous j'ai une veste blanche parce qu'elle est .. Trop classe . Mon Arc blanc est surement le truc le plus rare que tu verras dans toute ta vie, j'ai un truc dans le dos parce que je ne suis pas bossu, puis, si je te semble bizarre, c'est parce que de nous deux, je suis le seul à savoir faire ça ...

Lui faisant un clin d'oeil , il continuait de regarder l'Elfe tout en armant son arc à une vitesse surprenante, tirant avec une rapidité extrême - qu'il avait acquit après des années d'entrainement - vers un point précis dans le ciel, sans pour autant viser, se contentant de regarder le jeune homme en face de lui.
Après quelques courts instants sans que rien ne se passe, une pomme de pain qui avait était décrochée par la flèche de Snow tomba en plein sur la tête de Natsu, sans lui faire vraiment mal, mais cela lança le jeune Roi dans un léger fou rire.

- Et puis pour finir, je suis plus grand que toi.

Ayant plus ou moins répondu à son ultime question, ne répondant pas aux deux dernières tellement la réponse était évidente, il regarda la carte un peu sale que lui avait tendu l'Elfe, et il put grosso modo repérer rapidement où se trouvait l'emplacement de la croix noire , dans cette grande forêt.
Il sourit d'amusement en se rendant compte où emmenait cette carte tout en la tendant à son propriétaire.

- Bon, pour me faire pardonner, je t'emmène si tu veux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'elfe
Civil
Civil


Messages : 6
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: Un kilomètre à pied, ça use les souliers. [Libre]   Dim 17 Juin - 10:40

Le jeune homme s'était maintenant tout jute endormir... ça se remarqué à ses yeux fermés et son visage dénué d'expressions. Sa tête retombe légèrement vers l'avant comme si il ne pouvais pas retenir le poids de celle-ci.
Il était bien camouflé dans un petit tas de feuille morte qui qui se marié bien aux couleurs de ses vêtement, sans être totalement enseveli sous les feuilles. Cette endroit était tranquille. Il aurait fallut une vue aussi aiguisé que celle des faucons pour le remarque facilement, donc un jeux d'enfant pour les elfes habituer à vivre en foret et peu être aussi les nekos avec leurs sens.
sais jambes étaient quant à elles enfoui sous les feuilles, les seules parties de son corps qui pouvaient être visible était en premier sa tête, ses deux bras ainsi que le moitié de ton torse...
Il arrivait aussi à effacer sa présence en dormant, à tel point qu'un petit oiseaux vient se poser sur son épaule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu
Civil
Civil
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 17/05/2012
Age : 21
Localisation : Bordeaux.

MessageSujet: Re: Un kilomètre à pied, ça use les souliers. [Libre]   Lun 18 Juin - 13:46

Il était méchant en fait ce mec, wesh. Je sais pas pourquoi mais il voulait pas que je tue l'autre méchant qui était encore plus méchant que lui. Je suis vexé, alors je croise les bras en le regardant. J'ai l'air d'être orgueilleux mais on dirait plutôt un bébé parce que mes sourcils tremblent pour rester froncés. Fais chier, je suis nul ! Alors pour faire le dur, je lui tire la langue, bien fait voilà. D'ailleurs ma tenue verte elle est mieux que la tienne parce que je ressemble à un lutin. Enfin à un elfe surtout. Et à moi encore plus surtout. Vas-y, il m'énerve lui, par sa faute je m'embrouille ! En plus il se marre. Je sens que je vais le taper très fort, comme ça sa tête va faire pouf, bam et crac, et je serai tranquille ! Le problème c'est qu'il est plus grand et qu'il est blanc, donc c'est difficile. D'ailleurs il répond à mes questions, c'est pas trop tôt, alors j'écoute. Ses cheveux sont blancs parce qu'ils sont pas noirs... en plus il a raison.
Peut-être qu'il est intelligent, comme moi. Il avait une veste blanche parce qu'elle est classe, c'est vrai. Parce que moi d'ailleurs j'ai ma tenue parce qu'elle est trop classe. Tout le monde l'aime. En plus elle est verte avec une capuche ! Mais il est impossible qu'un homme porte une veste blanche sans être... aaaah, ok. Maintenant je comprenais ce que voulait dire ce mec. Enfin, mec... vous aurez compris. Et après il dit que son arc bizarre était le truc le plus rare que je verrai. Et là, j'avais envie de le taper. Non mais c'est vrai quoi. Je fais que lui dire que je cherche un trésor et lui il me dit qu'il est pas aussi rare que son bouchon de lait débouchonné dans la forme ! Oui parce que c'est un bouchon de lait enfin je crois, peut-être je sais pas. Alors pour la peine, je le pointe du doigt.


- FAUX ! Je vais trouver le trésor de Jack C'est-pas-un-rot, même si je sais pas qui c'est, et il est ENCORE PLUS RARE !

Et bam. Tu l'as dans le derrière celle-la. Il faut pas me provoquer parce que je suis méchant. Et si t'es pas content alors tu t'en vas. Par contre moi aussi j'aimerais bien tirer un truc bizarre comme t'as fait, et j'ai vu ça mais j'ai pas écouté ce que t'as dit après. Je crois que t'as dit que t'étais bossu. Tant pis, je demanderai à Jack quand je le verrai. Et d'ailleurs... AÏE ! C'est quoi ce truc ?! Un machin qui me tombe sur la tête ? Heureusement que j'ai mon super bonnet pour me protéger, mais ça fait quand même mal. Tout ça c'est à cause de lui et de son arc débile. Pour la peine je vais le taper. Mais il a raison en disant qu'il est plus grand. Mer... Mince ! Par contre, il a prit ma carte. Et maintenant il faut négocier pour la reprendre. Fais chier ! Alors je sors mon épée mais en fait il dit un truc gentil donc je la range. Il veut m'emmener. D'accord. Mais le trésor sera juste pour moi.
Alors j'avance DEVANT lui. JE marche en tête pour être sûr d'y être d'abord. Mais en fait c'est un peu bête parce que je sais pas où c'est. Alors je me retourne encore vers lui et je le fixe puis je soupire parce que je suis pas content. Alors, tu veux jouer aux plus malins ? Rira bien qui rira le dernier monsieur blanc. Monsieur vert va te faire la peau, c'est moi qui te le dit. Parce que je suis monsieur vert donc c'est normal. Alors je sors mon épée et je viens à côté de toi en tirant la langue parce que je suis toujours pas content. Fais bien le malin, toi.


- Le trésor est pour MOI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un kilomètre à pied, ça use les souliers. [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un kilomètre à pied, ça use les souliers. [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trouver chaussure à son pied...
» Une épine dans le pied [ Asmodé Barenthon, Balthazar Bel ]
» Avez-vous le pied marin...
» Je suis un homme au pied du mur (17/12 - 18h00)
» Panpan au pied !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tayousei :: Forêt des elfes :: Forêt des Elfes :: Randonnées forestières-
Sauter vers: